• Scanner dentaire 3D

    Scanner dentaire 3D

    Gamme de scanners dentaires de 3Shape pour tous les besoins des laboratoires. Du scanner polyvalent aux scanners les plus rapides et les plus précis du marché.

  • Fraiseuse dentaire

    Fraiseuse dentaire

    Les meilleures fraiseuses pour matériaux tendres et en usinage humide du marché, réputées pour leurs qualités de fabrication, leurs fiabilités et leurs productivités.

  • Imprimante 3D dentaire

    Imprimante 3D dentaire

    Gamme d'imprimantes 3D développées spécialement pour le marché dentaire, 100% ouvertes, pour tous les laboratoires dentaires et toutes les applications

  • Four dentaire

    Four dentaire

    Gamme complète de fours de cuisson pour la Zircone pour tous les laboratoires et tous les volumes de production.

  • Logiciel CFAO Dentaire

    Logiciel CFAO Dentaire

    Logiciels de conception dentaire pour l'adjointe, la conjointe, l'orthodontie mais aussi pour la préparation de vos projets d'usinage.

La CFAO dentaire, qu'est-ce que c'est ?

Depuis déjà plusieurs décennies, la conception ou fabrication assistée par ordinateur a vu le jour dans le domaine de la dentisterie. Que ce soit à des fins thérapeutiques ou diagnostiques, de plus en plus de cabinets dentaires adoptent la CAD/CAM. En effet, cette chaîne numérique permet aux chirurgiens dentistes de bénéficier pleinement des progrès apportés par l’informatique actuelle, mais également par celle du futur.

Contexte et enjeux de la CFAO

Depuis que la modélisation a vu le jour, en France, les fabricants de prothèses dentaires ont dû faire face à un problème de taille : une concurrence à coût de main d’œuvre faible. De plus, la plupart des fabricants ne disposent pas d’un équipement complet et utilisent seulement le système CAO.

Actuellement, le taux de prothèses dentaires importées est estimé à 20 %, tandis que celui des prothèses vendues est aux alentours des 27 %. C’est donc un chiffre d’affaires qui reste faible et qui ne semble pas évoluer rapidement. Résultat, les fabricants se voient dans l’obligation de baisser encore plus les prix des prothèses.

Quand les systèmes CFAO commençaient tout juste à faire leur apparition, on les utilisait seulement pour la fabrication de prothèses dentaires fixes. Quelques années plus tard, le champ d’application de la CFAO s’est élargi à tel point qu’il est devenu possible pour les prothésistes dentaires de concevoir, mais aussi de fabriquer, des châssis de prothèses mobiles.

D’ailleurs, en plus des prothèses importées, l’avenir des prothésistes dentaires dépend aujourd’hui des fournisseurs de laboratoires et des industriels qui entrent sur le marché de la CFAO. Pour conserver une certaine rentabilité, les fabricants de prothèses se doivent donc de se moderniser.

Qu’est-ce que la CFAO dentaire ?

La conception et fabrication assistée par ordinateur est un processus qui regroupe de nombreux moyens technologiques ayant pour but d’enregistrer des données cliniques sous forme numérique et d'effectuer une modélisation virtuelle, pour ensuite en fabriquer un dispositif dentaire sur mesure. Elle donne donc la possibilité d’adapter ce dernier à chaque patient, de manière individuelle.

Principaux composants de la CFAO dentaire

En plus des logiciels de conception et de fabrication, le système CFAO se subdivise en plusieurs composants. Pour commencer, on citera la numérisation 3D. La numérisation par balayage, par exemple, se présente comme étant un processus de mesure des formes d’un objet, afin de créer un fichier informatique exploitable sur ordinateur.

Ce type de numérisation est surtout utilisé pour les maquettes, les modèles en plâtre, mais également pour les empreintes numériques. Par ailleurs, les chirurgiens dentistes ont également recours à la radiographie panoramique, afin de simuler la pose des couronnes et des implants.

Pour exploiter les données issues de cette numérisation, des logiciels de CAO, tels que le logiciel de conception exocad, sont utilisés. Ces derniers permettent la conception de prothèses dentaires fixes, hybrides, amovibles, mais aussi d’appareils orthodontiques.

Ensuite, il y a la FAO : une composante primordiale dans la chaîne numérique qui, d’ailleurs, est décrite comme étant l’interface entre la CAO et la machine de mise en forme de la prothèse. Celle-ci consiste en deux étapes distinctes. En premier lieu, on retrouve l’étape de préparation de la fabrication, consistant à déposer les maquettes 3D soit dans le brut, soit sur le plateau. Ensuite, vient l’étape d’élaboration des séquences de mise en forme.

L’étape de la mise en forme proprement dite, quant à elle, vient à la fin. Par ailleurs, il faut savoir qu’il existe deux procédés de fabrications différents : par addition et par soustraction. Pour la méthode additive, chaque machine, appelée imprimante 3D, est réservée à un seul matériau, tandis que pour la méthode soustractive, il est possible de mettre en forme plusieurs matériaux dans la même machine.

Avantages de la CFAO dentaire

Bien que l’arrivée de la CFAO apporte de nombreux changements auxquels les dentistes doivent s’adapter, cette nouvelle technologie semble présenter plusieurs avantages. En effet, elle donne la possibilité aux praticiens de modifier, de reproduire et même de réparer virtuellement un dispositif dentaire. Elle leur offre également un plus large choix de biomatériaux, donnant ainsi naissance à des restaurations plus esthétiques et plus biocompatibles qu’auparavant.

Par ailleurs, les consultations entre praticien et patient se voient être écourtées grâce à la numérisation des données, ce qui représente un gain de temps considérable.

Comment choisir une chaîne CFAO dentaire ?

Avant de choisir une chaîne CFAO dentaire, il est primordial de revoir les objectifs pour lesquels elle va être utilisée, au sein du laboratoire.

En tant que praticien dans le domaine de la dentisterie, vous vous devez de vérifier, au préalable, les performances de la chaîne CFAO choisie, mais aussi la compatibilité entre tous les maillons de celle-ci. Sinon, les données numériques risquent d’être altérées.